Son histoire

Créé en 1949, sur demande du Conseil Général de Seine-et-Marne pour satisfaire les besoins dans le domaine du logement social, l’OPDHLM de Seine-et-Marne est un établissement public dirigé par un Conseil d’Administration composé de 15 membres.

Son premier Conseil d’Administration se réunit le 14 janvier 1950. Avant de devenir constructeur, l’Office a d’abord été gestionnaire d’immeubles d’État (immeubles expérimentaux).
Ainsi en 1952, l’OPDHLM 77 se voit attribuer la gestion de 48 logements à La Rochette.
C’est en 1954 que débutent les premières constructions avec les premiers 100 logements du square Alexandre Ribot à Melun, suivis de 24 logements à Mitry-Mory et de 41 appartements à Chelles.
En 1955, après un hiver particulièrement rigoureux, les «cités d’urgence» (logements économiques de première nécessité) apparaissent à Melun, Mitry-Mory, Villeparisis, Gretz-Armainvilliers et Pontault-Combault. Le parc de l’établissement prend alors son essor.
Jusqu’à la fin des années 70, un rythme de constructions régulier de 600 logements par an permettra à de nombreuses familles modestes d’accéder à des habitations confortables sur l’ensemble du département.
En 1982/1983, consécutivement à la dissolution de l’Office Interdépartemental de la Région Parisienne, plusieurs sites sont transférés dans le patrimoine de l’Office.
En février 2007, l’OPDHLM devient un OPH 77 (Office Public de l’Habitat). Cette transformation est acquise de plein droit depuis la parution de l’ordonnance n°2007-137 du 01/02/07.
L’OPH 77 devient un EPLIC (Établissement Public Local à caractère Industriel et Commercial).
 
En février 2008, l’Office change officiellement de logo et de dénomination.

En 2010, l'OPH 77 fusionne avec l'OPH du Pays de Fontainebleau.

L'OPH 77 et FSM (Foyers de Seine et Marne) se sont associés pour proposer une offre commune fondée sur la fusion de l'OPH du Pays de Fontainebleau avec l'OPH 77 dans un premier temps. Puis, dans un second temps, sur une cession partielle des logements et une reprise partielle du personnel par FSM.
Cette fusion a été rendue effective le 13 mai 2011 par le Préfet de Seine et Marne.

Le 20 décembre 2013, l’OPH 77 a racheté 304 logements à l’OPH de Meaux Habitat sur le Nord du Département. Sa présence sur le patrimoine passe ainsi de 88 à 100 communes en Seine et Marne : Dammartin-en-Goële, Le Mesnil-amelot, Monthyon, Othis, Saint-Soupplets, Thieux, Villeneuve-sous-Dammartin, May-en-Multien, Vendrest, Congis-sur-Thérouane, Saint-Ouen sur Morin, Latilly.

Au 30/06/2017, l’OPH 77 gère 17 598 logements, dont 76 pour le compte d'un tiers, sur 100 communes du Département.

 
Les équivalents logements

19 670 équivalents logements au 30/06/2017

Équivalents logements :

code Nature du bien Equivalence logements
1 Commerces 60
2 LCR-mètres carrés sociaux 7
3 Autres locaux 110
4 Foyers-logements 1007
5 Garages 888
Total   2 072

Répartition du nombre de logements et % par agence au 30/06/2017